Wiki Prototype
Advertisement

Couverture art.

Prototype 2: The Labyrinth est la troisième et dernière bande dessinée de la série Prototype. Labyrinthe suit l'histoire de James Heller comme US Marine sergent.

HISTOIRE

PARTIE 1

  • Publié: 11 Avril 2012

Heller est réveillé par un nom d'homme appelé Saul Benjamin qui se présente comme photographe. Heller demande où ils étaient détenus, cependant, Saul a informé que la dernière chose dont il se souvenait était de s'endormir en accompagnant une unité blindée légère tandis que Heller affirmait qu'il était en patrouille. Saül a essayé de détailler les soldats qu'il avait vus dans le bunker et comment les deux derniers prisonniers avaient été torturés.

Bientôt, Saul a été emmené par quelques soldats, tandis que Heller a été laissé seul. Après un certain temps, les portes de sa prison ont été ouvertes et Heller est sorti prudemment. Il démonta le levier pour l'utiliser comme une arme, alors qu'il rencontrait quelques Marcheurs infectés vêtus de blouses de laboratoire. Heller a trouvé une cache d'armes et a continué à trouver un moyen de sortir du bunker. En chemin, il rencontra deux soldats terriblement blessés.

PARTIE 2

  • Publié: 25 Avril 2012
P2 Labyrinth Part2.jpeg

Heller et les deux soldats traversent le bunker. Alors que Heller tire à travers quelques barres, ils sont attaqués par un bagarreur à pointes. Les soldats crient à Heller de se retirer dans la prison, mais Heller abat le Molosse et continue vers la sortie. Les soldats se présentent comme Jones et Kaley et informent Heller que le bunker était dirigé par des scientifiques. Ils révèlent que ces scientifiques avaient obtenu des échantillons de la première épidémie de Manhattan.

Finalement, ils rencontrent Santos, un scientifique qui, selon Jones, était infecté par le virus. Jones ordonne à Heller de lui tirer dessus, mais Heller hésite car Santos ne présentait aucun signe d'infection. Santos supplie Heller de ne pas le tuer car il n'était pas infecté, tandis que Jones et Kaley crient à Heller de lui tirer dessus. Heller décide de ne pas tirer sur Santos car il n'était ni armé ni infecté. En entendant la décision de Heller, Jones le calme.

Heller se réveille à l'infirmerie en Irak, le capitaine Langford informe Heller qu'une balle de sniper l'avait effleuré, tandis que son associé Patterson avait été tué. Langford assure à Heller qu'il pourrait subir une perte de mémoire en raison du traumatisme et laisse Heller parler à sa famille. Dehors, le colonel Shawcross informe Langford que l'action de Heller dans le bunker avait clairement montré qu'il n'était pas du matériel Blackwatch.

GALERIE

LIENS EXTERNES

Advertisement